Communiqué de la SFEP à la suite de l’invasion de l’Ukraine

La Société Française d’Études Polonaises exprime sa profonde émotion et sa consternation face aux événements de ce 24 février en Ukraine. Nous sommes solidaires avec l’ensemble de la société ukrainienne meurtrie dans sa chair. L’entrée des forces armées russes et les bombardements engagés constituent une violation de la souveraineté ukrainienne, sans precedent en Europe depuis 1945 que nous dénonçons avec vehemence.
Nous apportons également notre soutien aux voix indépendantes et courageuses qui tentent de se faire entendre en Russie et dans la région.

La SFEP s’associe pleinement à l’ensemble des collègues de la 13e section du Conseil National des Universités :

Déclaration des membres de la 13 e Section du Conseil National des Universités

Nous, membres de la 13 e Section du CNU, enseignants-chercheurs spécialistes en Études slaves et baltes, tenons à exprimer avec la plus extrême fermeté notre indignation et notre désapprobation face à la guerre engagée, le 24 février, par la Russie contre l’Ukraine.

L’intervention des forces armées russes et les bombardements sur le territoire ukrainien constituent une tragédie pour le peuple ukrainien, mais aussi pour les peuples russe et biélorusse, tous trois héritiers d’un patrimoine culturel commun qui devrait être une source de paix plutôt que de confrontation et de violence.

Au lieu de cela, les dirigeants actuels de la Fédération de Russie ont choisi de privilégier l’utilisation de la force brutale et de la violence, en piétinant l’indépendance d’un État souverain , en bafouant le droit international, en abandonnant la voie de la négociation et de la raison. Rien ne saurait justifier cette agression, et surtout pas une instrumentalisation infondée et fallacieuse de l’histoire.

Nous exprimons notre solidarité avec les enseignants, les chercheurs et les étudiants ainsi qu’avec l’ensemble de la société ukrainienne, victimes de cette intervention militaire russe.

Nous apportons notre soutien aux citoyens russes, scientifiques, écrivains, artistes, journalistes, étudiants, qui osent élever leurs voix avec courage pour dénoncer la guerre en Ukraine et l’étouffement des libertés civiles et du pluralisme politique dans leur propre pays.

Nous appelons l’ensemble de la communauté scientifique de notre pays à exprimer sa réprobation de cette invasion qui constitue à la fois une attaque contre la liberté de l’Ukraine, une atteinte à l’intégrité morale de la Russie et de la Biélorussie, une menace pour la sécurité des peuples voisins et pour la paix et la coopération en Europe.

Paris, le 25 février 2022

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Dimitri Garncarzyk (26 février 2022). Communiqué de la SFEP à la suite de l’invasion de l’Ukraine. Société française d’études polonaises. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/u1mq


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search